Nous voici dans la partie 8 du Congrès du Sommeil 2019. Celle ci-correspond à la pause déjeuner de la deuxième journée. Après la très intéressante conférence :  La médecine P4 dans les apnées du sommeil par M. SANCHEZ-DE-LA-TORRE. Nous avons vu le traitement orthognatique des apnées obstructives. Et ici le laboratoire UCB nous présente sous forme de quizz les critères à prendre en considération pour le traitement de la narcolepsie. 

Congrès du Sommeil 2019 partie 8
Narcolepsie

Les symptômes

Les premiers symptômes qui alertent sont une fatigue diurne excessive. C’est-à-dire que la personne n’est pas capable, malgré de nombreux efforts, de rester réveillée. Aussi cela peut arriver plusieurs fois par jour dans des endroits les plus insolites. 

Le sommeil de ces personnes est également perturbé. De même elles manquent de sommeil profond et ont un peu trop de sommeil paradoxal (rêves). Aussi elles sont souvent sujettes aux cauchemars hallucinatoires ou hallucinations, paralysie du sommeil ou somnambulisme. (Congrès du Sommeil 2019 partie 8)

La plupart sont également atteints de cataplexies. C’est-à-dire un relâchement soudain du tonus musculaire qui peut aller d’un simple affaissement du visage jusqu’à la chute. Cela se produit souvent lors d’émotions fortes telles que la colère, le rire, la surprise, la peur ou pendant une activité physique intense. 

Les causes

Des cellules du cerveau qui régulent le temps de sommeil et d’éveil ont été reconnue par erreur par système immunitaire comme éléments hostiles et ont été détruites. C’est malheureusement irréversible. Alors, certains transmetteurs chimiques qui aident normalement à rester éveillés ne fonctionnent pas correctement ce qui rend la vie sociale des personnes très compliqué. Cette maladie touche souvent plusieurs membre d’une famille et apparaît à l’adolescence ou vers 20 ans.

Conclusion Congrès du Sommeil 2019 partie 8

En conclusion, le moindre doute doit entraîner une consultation chez un médecin qui validera ou non le diagnostic. Des tests en clinique du sommeil seront sans doute nécessaire pour établir un traitement personnalisé. Aujourd’hui les traitements permettent à ces personnes d’avoir une vie proche de la « normale ».

 

Jour 1 :

Jour 2 :

Jour 3 : Les ateliers

Write A Comment