Dans cet article nous allons détailler les caractéristiques de la fleur de Bach : Red Chestnut. Nous sommes toujours dans la catégorie des peurs. Cette dernière fleur concerne les peurs excessives pour les autres.

 

Red Chestnut
Red Chestnut (Marronnier rouge)

L’état non accompli de Red Chestnut

Dans l’état non accompli les personnes éprouvent une crainte obsessionnelle envers quelqu’un d’autre. Par exemple un mère qui ne laisse jamais son enfant faire du vélo de peur qu’il ne se fasse mal. De même on s’imagine le pire lorsque notre RDV a 5 min de retard. Aussi on se fait du mal en se torturant pour les autres. Par contre on n’éprouve aucune crainte pour soi-même.

Les personnes ayant besoin de Red Chestnut ont des liens affectifs très forts avec les personnes qu’elles sur-protègent. Mais elles pensent que cela passe inaperçu. Aussi elles ne se rendent pas compte que cette attitude leur cause du tord à tous les deux. De même elles n’arrivent pas à couper le cordon ombilical affectif avec ces êtres aimés.

 

L’état accompli de Red Chestnut

Dans l’état accompli on est capable de couper ce cordon et d’apporter son aide. De même on est capable d’encourager les autres dans leurs choix avec des pensées positives. Alors on cesse de voir le danger partout.

Red Chestnut permet d’avoir confiance dans les expériences vécues par les autres. Car on sait qu’ils ont l’autonomie nécessaire pour faire face à des situations difficiles. Il n’y a plus de craintes excessives.

 

Conclusion

Nous avons vu ici la cinquième et dernière fleur de la catégorie des peurs. Dans une prochaine série d’articles nous détaillerons la catégorie des incertitudes.  Cerato, Sclerenthus, Gentian, Gorse, Hornbeam et Wild Oat

Les peurs : 

 

Les catégories

Les 38 quintessences florales du Dr Edward Bach : Vertus et conseils d’emploi selon les traits de caractères

Les 38 quintessences florales du Dr Edward Bach : Guide pratique de thérapie florale

Cours pratique des Fleurs de Bach

 

Dans cet article nous allons détailler les caractéristiques de la fleur de Bach : Aspen. Nous sommes encore dans la catégorie des peurs. Elle concerne cette fois-ci, les angoisses inexpliquées.

 

Les fleurs de Bach : Les peurs : Aspen
Aspene (Peuplier tremble)

L’état non accompli d’Aspen

Dans cette situation la personne doit faire face à des sentiments de crainte et de danger dont elle ne connait pas l’origine. Il peut s’agir de pressentiments ou d’angoisse de l’inconnu. De même, on s’inquiète de manière excessive et sans raison apparentes. La personne peut aussi physiquement se mettre à trembler de peur. 

Les personnes qui relève d’Aspen sont souvent sujet à des cauchemars et n’osent plus se rendormir. Chez les enfants se sont ceux qui veulent qu’on leur laisse la porte ouverte ou la lumière allumée. Autrement dit ils ont peur que « l’homme noir » ne devienne réalité. Parfois, ces personnes se passionnent pour les phénomènes occultes car elles ont réellement peur d’être victime de leurs images et pensées magiques. 

 

L’état accompli d’Aspen

Dans cet état la personne retrouve confiance en la vie. Aussi elle possède un sentiment de sécurité intérieur. Cela lui permet d’aborder la vie avec plus de légèreté et moins d’angoisses. De même elle sont capable de traverser l’inconnu avec confiance. 

Aspen apporte également une libération spirituelle qui permet de s’intéresser aux phénomènes occultes sans craindre d’en être victime. C’est-à-dire que ces personnes sauront faire face aux difficultés inconnues se présentant sur leur chemin de vie. 

 

Conclusion

Nous avons vu ici la quatrième fleur de la catégorie des peurs. Dans le prochain article nous détaillerons Red Chestnut, la fleur des craintes obsessionnelles.

Les peurs : 

 

Les catégories

Les 38 quintessences florales du Dr Edward Bach : Vertus et conseils d’emploi selon les traits de caractères

Les 38 quintessences florales du Dr Edward Bach : Guide pratique de thérapie florale

Cours pratique des Fleurs de Bach

 

Dans cet article nous allons détailler les caractéristiques de la fleur de Bach : Cherry Plum. Nous sommes toujours dans la catégorie des peurs. Elle concerne cette fois-ci, la peur de craquer.

 

Cherry Plum
Cherry Plum (Prunier myrobolan)

L’état non accompli

Dans l’état non accompli, on a l’impression de perdre le contrôle de soi. C’est-à-dire qu’on maque de confiance en notre façon de réagir. De même on est au bord de la crise de nerf et on a peur de faire un malheur. Autrement dit, de commettre l’irréparable que l’on regrettera toute sa vie. Aussi, parfois, on se surprend à avoir des pensés horrible ou l’on se voit faire du mal à quelqu’un. 

Dans l’état non accompli de Cherry Plum on peut parfois exprimer de la colère de manière démesurée alors que ce n’est pas dans nos habitudes. De plus, on a peur de commettre un acte contre notre propre volonté. Autrement dit, on est complètement déconnecté de son Moi intérieur et on le sait de manière consciente. 

 

L’état accompli de Cherry Plum

Grâce à Cherry Plum, on se reconnecte avec son Moi intérieur et on se fait à nouveau confiance. On se contrôle et se maîtrise avec calme et apaisement. Autrement dit on est capable de garder son sang froid même dans des situations de souffrance physique. De même on n’est plus sujet aux impulsions et n’avons plus peur d’un dérapage incontrôlé. On aborde la vie beaucoup plus sereinement.

 

Conclusion

Nous avons vu ici la troisième fleur de la catégorie des peurs. Dans le prochain article nous détaillerons Aspen, la fleur des angoisses inexpliquées. 

Les peurs : 

 

Les catégories

Les 38 quintessences florales du Dr Edward Bach : Vertus et conseils d’emploi selon les traits de caractères

Les 38 quintessences florales du Dr Edward Bach : Guide pratique de thérapie florale

Cours pratique des Fleurs de Bach

 

Dans cet article nous allons détailler les caractéristiques détaillées de la fleur de Bach : Mimulus. La Mimule appartient à la catégorie des peurs. Elle concerne les peurs connues.

 

Les fleurs de Bach : Les peurs : Mimulus
Mimulus (Mimule)

L’état non accompli de Mimulus

Dans l’état non accompli on a peur d’une chose connue. C’est-à-dire, que l’on connait la raison de cette peur. Cela peut être la peur d’aller chez le dentiste, de prendre l’ascenseur ou encore les piqûres ou la maladie. Il peut également s’agir de timidité. 

Dans l’état non accompli de Mimulus, on est timide et réservé. De même on connait ses craintes mais on en parle pas forcément de nous même. Au contraire si l’on nous questionne sur le sujet des tas de peurs s’ajoutent. Aussi on rougit ou bégaye facilement. Cela vient d’une grande sensibilité physique, qui en fait, est un cadeau. Mais semble peser comme un fardeau. 

Certaines personnes peuvent même sembler extraverties à l’extérieur mais au fond d’elles elles n’ont pas trop envie de s’investir dans ce monde. Ce sont des comportements que l’on retrouve souvent dans les profils artistiques tels que, auteur, artiste, peintre, musicien.

 

L’état accompli de Mimulus

Dans l’état accompli la personne sait vaincre ses craintes et a dépassé ses angoisses. Aussi elle gagne en assurance, en courage et en audace. Avec Mimulus les alléats de la vie sont abordés avec une certaine force tranquille. 

Cependant la personne accomplie garde une certaine compréhension pour les personnes dans des situations similaires, les craintes ne sont pas oubliées mais surmontées. Elles peuvent faire preuve d’empathie. Elle aura cependant besoin d’un petit havre de paix rien qu’à elle où se ressources en cas de besoin. 

 

Conclusion

Nous avons vu ici la deuxième fleur de la catégorie des peurs. Dans le prochain article nous détaillerons Cherry Plum, la fleur de la peur de craquer. 

Les peurs : 

 

Les catégories

Les 38 quintessences florales du Dr Edward Bach : Vertus et conseils d’emploi selon les traits de caractères

Les 38 quintessences florales du Dr Edward Bach : Guide pratique de thérapie florale

Cours pratique des Fleurs de Bach

 

Dans cette série d’articles nous allons aborder en détail la catégorie « Peur » des fleurs de Bach. Nous commencerons ici par Rock Rose, la fleur de la terreur. Puis dans les articles suivants nous verrons les autres : Mimulus, Cherry Plum, Aspen et Red Chestnut. Dans cette série d’articles ici, je vous présentais les différentes catégories des Fleurs de Bach. C’est la première catégorie des peurs qui sera détaillée dans cette nouvelle série.

 

Rock Rose
Rock Rose (Hélianthème)

L’état non accompli de Rock Rose

Comme évoqué en introduction, l’Hélianthème est la fleur de la terreur ou de la peur panique. Autrement dit cette fleur nous accompagne lors de grandes peurs incontrôlées. Elle est d’ailleurs une des composante du remède d’urgence. Rock Rose est utile lorsque quelque chose nous fait peur au point de ne plus pouvoir bouger. C’est-à-dire, lorsqu’on est tétanisé par cette peur.

La peur de l’altitude est un très bon exemple. Aussi combien de personnes se sont déjà retrouvées coincées sur un toit ou en haut d’une échelle, incapables de faire le moindre mouvement pour se sortir de cette situation. Et dans les cas les plus extrêmes, complètement déconnectés de ce qu’il se passe autour d’eux. Aussi dans ce genre de situation, le plexus solaire est douloureux et le système nerveux s’emballe. La réflexion ou l’action semble impossible. De même les réserves nerveuse s’épuisent rapidement. 

 

L’état accompli de Rock Rose

Dans son état positif révèle un courage héroïque. Ainsi, la personne normalement coincée en haut du toit est cette fois-ci capable de descendre. De plus, elle est capable de chercher une autre personne dans cette situation. 

Aussi avec Rock Rose la personne arrive à oublier ses propres peurs et mobiliser beaucoup d’énergie pour se sortir d’une situation angoissante ou terrifiante. Et elle peut même aider les autres à le faire. En plus, les réserves nerveuses se reconstituent peu à peu et s’affaiblissent moins vite. 

 

Conclusion

Nous avons vu ici la première fleur de la catégorie des peurs. Dans le prochain article nous détaillerons Mimulus, la fleur des peurs connues. 

Les peurs : 

 

Les catégories

Les 38 quintessences florales du Dr Edward Bach : Vertus et conseils d’emploi selon les traits de caractères

Les 38 quintessences florales du Dr Edward Bach : Guide pratique de thérapie florale

Cours pratique des Fleurs de Bach

 

Les besoins en sommeil sont différents en fonction des âges des enfants. Mais ils sont aussi différents d’une personne à une autre dans la même tranche d’âge. Dans la nature nous ne sommes pas tous égaux et chaque enfant à des besoins différents même si nous présentons tout de même de grandes similitudes. Il convient de bien identifier ses besoins, surtout si l’enfant présente des signes de fatigue. Bien connaitre et comprendre les besoins de notre enfant permet de corriger une situation à risque.

Il y a beaucoup de facteurs qui influence la qualité du sommeil, comme l’environnement (température de la chambre, état de la literie, bruit et surtout la lumière), l’alimentation (viande rouge le soir, mauvais équilibrage…) mais aussi non émotions (colère, frustration…) ou encore nos rythme de vie infernaux et horaires en permanence décalés. Je ne rentrerais pas dans les détails dans cet article le sujet est bien trop vaste. J’en parle déjà beaucoup sur le site. Ici nous analyserons les besoins en sommeil des enfants en fonction de leur âge et de leur chronotype. Je pars du principe que vous avez déjà agi sur tous ces facteurs.

 

Le chronotype

Voyons quelques définitions de bases pour évaluer le chronotype de notre enfant et déterminer ses besoins en sommeil :

Court dormeur : peut avoir un temps total de sommeil inférieur à la moyenne sans que ça n’entraine de fatigue diurne.

Moyen : a besoin d’un temps total de sommeil normal

Long dormeur : il lui faut un temps total de sommeil supérieur à la moyenne pour ne pas présenter de signe de fatigue diurne.

A avance de phase : se sont les couches tôt / lève tôt

A retard de phase : se sont les couches tard / lève tard (souvent les adolescent)

 

Evaluation

Pour les enfants jeunes dont il est encore difficile d’étudier le comportement, on se réfère aux parents. Par exemple deux parents courts dormeur à retard de phase ne feront pas un enfant long dormeur à avance de phase. Il faut trouver un juste milieu. En cas de doute, la tenue d’un agenda du sommeil peut permettre d’avoir des données d’analyse. Notez le temps de sommeil et les horaires de chaque période de repos (nuit, siestes…). Puis évaluez, au ressenti, le degré de fatigue. Si votre enfant est plus âgé, vous pouvez remplir avec lui le questionnaire de l’échelle d’Epworth. Vous pourrez évaluer son niveau de somnolence/fatigue diurne.

 

Les besoins en sommeil de l’enfant et adolescent

Les besoins en sommeil des enfants
Les besoins en sommeil des enfants

Ce tableau est indicatif et il peut y avoir des variations mais voici les besoins tels qu’énoncés par la « national sleep foundation ». Alors comment analyser ce tableau des besoins en sommeil des enfants.


Si l’enfant à un temps de sommeil inferieur au besoin de sa catégorie. Il y a peut-être une erreur sur la catégorie ou l’analyse du chronotype s’il ne ressent pas de fatigue. Si vous le trouvez fatigué ou si vous avez déterminé avec l’échelle d’Epworth que son niveau de fatigue/somnolence est trop élevé. Il faut corriger le problème et augmenter le temps de sommeil.


Si l’enfant à un temps de sommeil supérieur ou égal au besoin de sa catégorie, mais qu’il est encore fatigué, on peut chercher une pathologie comme : apnée du sommeil, narcolepsie, paralysie du sommeil, cauchemars. Autrement dit, une pathologie  qui diminue la qualité du sommeil. Voici quelques indications complémentaires pour vous aider à identifier la pathologie.

 

Identifier les pathologies

L’apnée : Les signes de l’apnée sont fatigue diurne, transpiration nocturne excessive, coloration de la paupière en rouge, cernes bruns sous les yeux, bouche sèche et pâteuse qui indique une respiration buccale et non nasale, ronflements, perte de mémoire, désorienté…

La narcolepsie : Temps total de sommeil au-dessus de la moyenne, s’endort n’importe ou sans contrôle. Les moments d’émotion forte comme la colère, la joie, la surprise, peuvent provoquer des cataplexies (perte brutale du tonus musculaire pouvant aller jusqu’à la chute). Les cataplexies ne sont pas systématiques dans la narcolepsie mais il convient de surveiller ses moments d’émotion en cas de doute.

Cauchemars : Les personnes qui font un cauchemar sont facilement et rapidement alerte après un épisode et son capable de raconter avec précisions le cauchemar en fonction de son âge et niveau de parole bien entendu. En tout cas il à pleine conscience de ce qui vient de se passer. Il survient pendant le sommeil paradoxal (rêve)

Terreur nocturne/somnambulisme : Cela survient plutôt pendant le sommeil profond ce qui explique que la personne est désorientée et ne peut pas vraiment exprimer ce qui lui arrive.

Le seul moyen de savoir s’il souffre d’une de ces pathologies est de faire une polysomnographie pour en être sure. Mais cet examen peut être inquiétant pour de jeunes enfants et vous pouvez déjà filmer son sommeil pour vous faire une idée de son comportement nocturne. 

 

Pour aller plus loin les besoins en sommeil des enfants

Si vous avez éliminez toutes les pistes de pathologie. Que vous avez déterminé avec précision le profil de votre enfant mais qu’il refuse de dormir. En cliquant sur le lien ci-dessous, vous trouverez des techniques pour améliorer son sommeil. Vous pourrez, avec les techniques décrites dans cet article, agir sur son chronotype. Et enfin trouver un rythme de sommeil qui convient à toute la famille.

Pour aller plus loin

 

Nous abordons dans cet article les tempéraments naturopathiques rétractés, après avoir vu les dilatés. Elle comprend trois profils, le respiratoire, le cérébral et le nerveux que nous allons voir en détail.

 

Les tempéraments naturopathiques rétractés
Les tempéraments naturopathiques rétractés

Le respiratoire

Le respiratoire est le premier niveau de dégradation de la branche des rétractés. Son physique est assez proche du musculaire, tout comme le sanguin. Le bas de son visage est plus étroit. Aussi, il est assez musclé et fait de l’exercice. 

Le respiratoire est en bonne santé mais son système respiratoire est sensible au stress et à la pollution. Il aime les activités qui sollicitent la réflexion et la logique. Il est plutôt solitaire.

Sauter un repas lui permettra de de mieux assimiler le prochain repas. Il doit manger des aliments saints avec des fruits et des légumes et limiter les protéines. 

 

Les tempéraments naturopathiques rétractés : Le cérébral

Le cérébral est le deuxième niveau de dégradation de la branche des rétractés. Il est également plutôt mince.  Il a une musculature peu développée car il fait peu d’exercice. La moitié basse de son visage sont encore plus étroit que le respiratoire. 

Il est plutôt froid et réservé mais très intellectuel. A contrario du respiratoire il préfère le travail en équipe. Il est sage et cultivé. 

Il peut être sujet aux migraines, insomnies, déprime et problèmes respiratoires. Son alimentation doit être riche en fibre et les protéines doivent être limités car mal assimilé par l’organisme. Il devra également renforcer sa masse musculaire.

 

Le nerveux

Le nerveux est le troisième et dernier niveau de dégradation de la branche des tempéraments naturopathiques rétractés. Il est très fin et possède peu de force vitale. Son visage est très étroit surtout sur le bas. 

Il n’est pas très sociable et préfère la solitude. Il peut même sembler maniaque et radoter. Cependant il à une bonne mémoire qui décline un peu à partir de la cinquantaine.

Il lui sera plus facile de remonter la pente qu’un obèse de la branche des dilatés, mais il devra reminéraliser son organisme.Les jus de légumes sont parfaits. Il faudra aussi développer les muscles avec des exercices mais aussi se détendre et se relaxer. 

 

Les tempéraments naturopathiques rétractés : Conclusion

Pour conclure, nous avons vu différents profils avec différentes caractéristiques. Ni les tempéraments hippocratiques, ni les tempéraments naturopathique ne sont vérifiés par la science et peuvent varier au cours de la vie. En tout cas cela nous donne déjà des indications nous permettant de nous situer et d’analyser nos besoins. Mais aussi de comprendre notre corps et savoir comment l’aider à retrouver l’équilibre.

 

Source : https://www.doctissimo.fr/medecines-douces/naturopathie/morphopsychologie-morphophysiologie-naturopathie

 

Dans cet article nous allons voir en détail les tempéraments naturopathiques dilatés. Dans cette catégorie il y a trois tempéraments distincts, le sanguin, le digestif et l’obèse. Nous allons détailler chacun d’eux dans cet article. 

 

 

Les tempéraments naturopathiques dilatés
Les tempéraments naturopathiques dilatés

Le sanguin

Le sanguin est le premier degré de dégradation des tempéraments naturopathiques dans la branche des dilatés. C’est-à-dire que son physique est assez proche de celui du musculaire. Par contre, son visage est légèrement plus large au niveau de l’étage inférieur (menton, bouche). Sa peau peut sembler un peu plus rouge.

Ce profil est rarement malade et possède une forte vitalité. Aussi, il est très sociable et c’est un grand sentimental mais il peut s’emporter facilement. Cependant il se remet facilement d’une situation difficile. Il est également plutôt passionné. 

S’il pratique un peu plus d’activité physique et un léger rééquilibrage alimentaire, cela aura un impact rapide sur sa santé. 

 

Les tempéraments naturopathiques dilatés : Le digestif

Le digestif est le deuxième degré de dégradation des tempéraments naturopathiques sur la branche des dilatés. Il est donc un peu plus enveloppé que le sanguin. Ce n’est pas non plus un grand sportif. Aussi, son visage est plus élargie sur la moitié basse. Sa musculature est également plus discrète sous la présence de graisse.

Après cela, il est très généreux et aime profiter de la vie dans le confort et le luxe. Le digestif aime les plaisirs culinaires et il n’a pas envie de se priver. Ce profil commence à perdre en vitalité vers la cinquantaine.

Ils sont un peu plus encrassés que les tempéraments sanguins et musculaires. Surtout, il devra réagir avant l’apparition des pathologies chroniques. Le digestif commencera par une bonne cure détox suivi d’un rééquilibrage alimentaire plus important à base de fruits et légumes.

 

L’obèse

Les tempéraments naturopathiques dilatés : l’obèse est le troisième et dernier niveau de dégradation de la branche des dilatés. Sa corpulence est ronde, les muscles ne sont pas visibles car l’obèse ne pratique pas d’exercice physique. 

Il est plutôt discret et cherche à éviter le conflit. L’obèse ne peut pas faire d’effort physique ou intellectuel prolongé. 

Il est souvent malade à cause de l’encrassement important et bien installé. Le système hormonal est touché 

 

Conclusion des tempéraments naturopathique dilatés

Nous avons vu les tempéraments dilatés. Dans le prochain article nous verrons les rétractés. 

 

Source : https://www.doctissimo.fr/medecines-douces/naturopathie/morphopsychologie-morphophysiologie-naturopathie

 

Pierre Valentin Marchesseau définit le tempérament naturopathique musculaire comme idéal. De ce profil découle deux branches, les dilatés et les rétractés. Ce sont les deux notions que nous avons évoqué dans l’article précédent. Chacune des deux branches comprend trois tempéraments distincts que nous détaillerons dans les prochains articles. Ici nous développons surtout le tempérament musculaire situé au sommet de la pyramide. 

 

Le tempérament naturopathique musculaire
Les tempéraments naturopathiques

Caractéristiques physiques

Le musculaire est en pleine santé parce qu’il fait attention à bien équilibrer son alimentation. Aussi il fait régulièrement de l’exercice physique. En d’autres termes, le tempérament naturopathique musculaire a une bonne hygiène de vie. De même, sa musculature est développée, sans graisse et sa corpulence est harmonieuse. L’ensemble du corps est bien proportionnel chez le musculaire. Son visage est plutôt carré et les étages sont bien proportionnés. Aussi , il a les os solides et semble fort/puissant et il tombe rarement malade.

 

Caractéristiques psychologiques du tempérament naturopathique musculaire

Le tempérament naturopathique musculaire maîtrise ses émotions. C’est-à-dire qu’il n’est pas très démonstratif ni très sensible. En revanche il est équilibré, stable et fidèle. Ce n’est ni un grand séducteur ni un homme d’imagination. Cependant, c’est quelqu’un de sérieux sur qui on peux compter. Aussi il est persévérant et va au bout de ses projets qu’il gère avec méthode et organisation. 

 

Conclusion

Ce tempérament est celui qu’il faut viser pour être en harmonie et bien équilibré. L’altération de l’équilibre du tempérament naturopathique musculaire se fait de deux manières. Premièrement par dilatation, deuxièmement par rétractation. Les dilatés se déséquilibrent par expansion et les rétractés se déséquilibrent par conservation. Chaque branche possède trois tempéraments. Ils ont des différents niveaux de déséquilibre. Dans le prochain article sur les dilatés nous détaillons le tempérament sanguin, digestif et obèse. 

 

Source : https://www.doctissimo.fr/medecines-douces/naturopathie/morphopsychologie-morphophysiologie-naturopathie

 

Nous avons vu les tempéraments hippocratiques lymphatique, sanguin, bileux et nerveux puis la manière de définir son tempérament. Maintenant nous allons aborder deux notions importantes pour comprendre les tempéraments en naturopathie, la dilatation et la rétractation. 

 

Dilatation et rétractation en naturopathie : Les dilatés

Dilatation et rétractation (en naturopathie)
Les dilatés

La dilatation est caractérisée par l’expansion, c’est-à-dire que les formes sont plutôt larges et moins allongées. Autrement dit, les dilatés ont des visages arrondis et plutôt larges. De même les os du crane ne sont pas saillants et sont peu visibles sous la chair charnue du visage. L’étage nasale est ample et les lèvres sont épaisses. De plus, la peau est colorée.

Les dilatés sont plutôt d’humeur joviale, ils vont facilement vers les autres et aiment les contacts humains. Ils ont aussi beaucoup d’amis et sont de nature optimiste et généreuse. Malgré tout ils peuvent s’emporter mais pas longtemps. Ils agissent à l’instinct et ont confiance en eux. Ils dépensent beaucoup d’énergie. 

 

Dilatation et rétractation en naturopathie : les rétractés

Dilatation et rétractation (en naturopathie)
Les rétractés

La rétractation est caractérisée par la conservation, c’est-à-dire que les formes sont étroites et plutôt allongées. Autrement dit leurs visages sont plutôt fins avec les os saillants. Le menton est étroit, tout comme l’étage nasale mais le front peut être large. De plus, la bouche est fine. 

Au contraire des dilatés, les rétractés sont de nature plutôt solitaire. Ils ne s’extériorisent pas beaucoup et ont peu d’amis bien choisis. Mais ils doivent veiller à tout de même exprimer leurs sentiments pour ne pas imprimer de choses négatives et fatiguer leur système nerveux. Il sont plutôt cérébraux et aime réfléchir les choses plus que la spontanéité. 

 

Conclusion

Maintenant que nous avons vu la dilatation et la rétractation en naturopathie, nous allons pouvoir détailler les tempéraments naturopathique de Pierre Valentin Marchesseau. Dans le prochain article nous verrons le profil « idéal », le musculaire, puis nous verrons les dilatés et les rétractés qui comprennent chacun 3 tempéraments distincts.

 

Source : https://www.naturopathe-marceteau.fr/morphopsychologie.htm