Dans cette série d’articles nous abordons en détail la catégorie « Incertitude » des fleurs de Bach. Nous détaillons ici Gentian, la fleur du découragement et de l’abattement. Dans les articles précédents nous avons détaillé Cerato et Scleranthus. Puis dans les articles suivants nous verrons les autres : Gorse, Hornbeam et Wild Oat .  Nous avons vu précédemment la première catégorie des peurs en détail, continuons avec les incertitudes.

 

Les fleurs de Bach : les incertitudes Gentian (Gentiane)
Gentian (Gentiane)

L’état non accompli de Gentian

Dans l’état non accompli de Gentian (Gentiane) la personne ne se rend pas compte de ces doutes. C’est-à-dire qu’elle ne peut se laisser guider par son Moi intérieur car elle cherche une explication logique et rationnelle à tout. Aussi, le scepticisme a pris le dessus et la remise en question est permanente. Ceci empêche la personne de s’accomplir pleinement. La personne est également déprimée mais connait l’origine de cette déprime. De plus, elle se décourage très rapidement face aux imprévus. 

 

L’état accompli de Gentian (Gentiane)

Dans l’état accompli de Gentian (Gentiane), la personne retrouve la capacité de vivre avec ses conflits. C’est-à-dire qu’elle ne considère plus les échecs comme un déboire du moment qu’elle a fait tout son possible pour atteindre son but. Aussi, elle garde confiance en son jugement même dans l’adversité et ne se décourage plus face aux imprévus.

 

Conclusion

Pour conclure, Gentian (Gentiane) permet de reprendre confiance en son Moi intérieur et ne plus se laisser décourager par le moindre incident de parcours. C’est aussi la troisième fleur de la catégorie des Incertitudes et dans l’article suivant nous verrons Gorse (Ajonc) la fleur de l’hésitation entre deux alternatives. 

Les incertitudes :

 

Write A Comment