Dans cette série d’articles nous abordons en détail la catégorie de « l’hypersensibilité aux influences et aux idées ». Nous détaillons ici Agrimony (Aigremoine, la fleur des souffrances cachées dernière un masque). Dans les articles suivants nous verrons Centaury, walnut et Holly. Nous avons vu précédemment la catégorie de la solitude, abordons maintenant l’hypersensibilité aux influences et aux idées avec sa première fleur Agrimony

 

Les fleurs de Bach : Hypersensibilité à autrui : Agrimony (Aigremoine)
Agrimony (Aigremoine)

Dans l’état non accompli de Agrimony (Aigremoine)

Dans l’état non accompli d’Agrimony, la personne est toujours d’apparence joviale, ce qui le rend justement plus difficile à déceler. Lorsqu’on l’interroge sur sa situation personnelle, tout va toujours bien et se déroule à merveille, même dans les pires situations. Aussi elle ne parle pas volontiers de ses problèmes ou peurs. De même elle est capable de céder beaucoup et de faire de grands sacrifices pour éviter le conflit, les confrontation et avoir la paix.

Le but à cela est de ne surtout pas laisser paraître son mal-être intérieur. Car selon elle il ne faut pas exprimer ce que l’on ressent et il faut garder sa dignité en toute circonstance. Mais elle peut aussi, dans certains cas, faire appel à l’alcool, aux médicaments ou aux drogues pour refouler ses pensées désagréables. 

 

Dans l’état accompli de Agrimony (Aigremoine)

Dans l’état accompli d’Agrimony, la personne est capable d’accepter les contrariétés de la vie et relativise ses problèmes. Aussi elle est capable d’y faire face. Mais elle peut toujours rire de ses difficultés cependant elle les prends au sérieux et en les traitant. Surtout elle est capable de demander de l’aide et d’exposer ses doutes. Elle devient également bon conciliateur en cas de désaccords. 

 

Conclusion

Pour conclure, Agrimony permet d’assumer ses doutes et craintes. On ne cherche plus à s’occuper pour fuir mais on traite les problèmes et on avance. Même si pour cela, il faut demander conseil. C’est aussi la première fleur de la catégorie de l’hypersensibilité aux influences et aux idées. Dans le prochain article nous verrons Centaury

L’hypersensibilité aux influences et aux idées :

 

Write A Comment