La méthode Coué pour mieux dormir
La méthode Coué

Dans cet article j’aimerais vous présenter la méthode d’Emile Coué et comment l’utiliser pour mieux dormir. Nous verrons premièrement qui il est, deuxièmement comment fonctionne sa méthode et troisièmement comment l’utiliser pour mieux dormir. 

Qui est Emile Coué ?

Emile Coué de la Châtaigneraie était psychologue et pharmacien. Il est né à Troyes le 26 février 1857 et mort le 2 juillet 1926 à Nancy. Il est le précurseur de la psychologie comportementale et la pensée positive. Il combine la médecine classique de son époque avec sa méthode d’auto-suggestion consciente pour faire guérir plus vite les patients. Il ne se contente pas de prescrire des médicaments mais il administre également des MOTS avec sa prescription pour soigner les MAUX. Par exemple : « Vous verrez Madame, avec ce médicament vous aller guérir très vite et vous vous sentirez beaucoup mieux. » Ça ne vous rappelle rien? Si je vous dit effet placebo ça vous parle? Ah oui déjà un peu plus. 😉 

Comment fonctionne la méthode Coué ?

Définition du conscient et de l’inconscient

Pour vous parler de sa méthode, il faut d’abord que je définisse les notions de conscient et d’inconscient. 

Le conscient : il régit environ 15% de l’activité cérébrale. Il s’agit de calculs, d’analyses, de logique, de rationnel… Ce sont toutes ces choses qui nous demandent de réfléchir pour être faites. Par exemple lorsqu’on apprend à conduire, au début on est complètement dans le conscient car on doit réfléchir à tout, rétro, vitesses, pédales… Cela nous demande une grande concentration. 

L’inconscient : il régit environ 85 % de l’activité cérébrales. Ce sont les automatismes, les émotions, la créativité, l’imagination…. Ce sont les choses que nous faisons de manière naturelle sans même y penser comme, tousser ou éternuer. De même pour la conduite, avec l’expérience, la concentration est surtout portée sur les dangers et signaux alentours que sur le fait de changer de vitesse ou de freiner. Surtout, il faut savoir que l’inconscient ne comprend pas la négation et cette notion est primordiale. Si je vous dit de ne surtout pas penser à un éléphant rose à quoi pensez-vous? Et oui, un éléphant rose. Pour que le conscient puisse communiquer sainement avec notre inconscient il faut donc bannir la négation. 

Suggestions

Voyons maintenant la définition des suggestions, qui sont vraiment la base de la méthode Coué.

L’hétéro-suggestion : Si par exemple votre ami(e) vous demande : « Ça te dit d’aller au cinéma ce soir? ». C’est une personne extérieure à vous qui vous apporte une suggestion : le cinéma. 

L’auto-suggestion : c’est le fait de s’apporter à soit même nos propres suggestions. Elles peuvent ainsi être choisies et adaptés, déjà que nous avons en permanence à subir les hétéro-suggestions qui ne sont pas toujours bienveillantes. 

Concrètement

La méthode Coué consiste à se faire des auto-suggestions consciente pour les intégrer à notre inconscient. C’est à dire qu’on se répète plusieurs fois et plusieurs fois par jour des phrases positive pour que notre corps d’adapte aussi physiquement, pas seulement psychologiquement. En atteignant l’inconscient l’auto-suggestion se transforme en réalité et en effet notre corps se met à secréter les bonnes hormones au bon moment parce qu’on lui aura bien indiqué ce qu’on voulait. 

L’auto-suggestion passe partout qui répond à toutes les situation d’Emile Coué est : « Tous les jours, à tout point de vue, je vais de mieux en mieux. »

Comment utiliser la méthode Coué pour mieux dormir

Les deux postulats de base de sa méthode

« Toute pensée que nous avons en tête devient réalité (dans la limite du raisonnable). « 

« Toute pensée occupant uniquement notre esprit devient vraie pour nous et a tendance à se transformer en acte. »  

Il pense que si nous faisons ce que nous voulons c’est parce que nous pensons en même temps que nous pouvons. C’est à dire que si nous voulons sauter en parachute mais que nous ne pensons pas pouvoir sauter nous ne le ferons pas. Tandis que si nous pensons aussi que nous pouvons faire ce saut nous allons bel et bien le faire. Ces deux postulats fonctionnement de la même manière que l’effet placebo ou nocebo. 

Les 4 grandes lois

  • « Quand la volonté et l’imagination sont en lutte, c’est toujours l’imagination qui l’emporte, sans aucune exception »    
  • « Dans le conflit entre la volonté et l’imagination, la force de l’imagination est en raison directe du carré de la volonté »
  • « Quand la volonté et l’imagination sont d’accord, l’une ne s’ajoute pas à l’autre, mais l’une se multiplie par l’autre »
  • « L’imagination peut être conduite »    

Voici donc les 4 grandes lois de la méthode Coué. Et la dernière loi nous indique que nous pouvons contrôler notre imagination. Mais il ne faut pas le faire de n’importe quelle manière au risque de nous desservir. Se dire qu’on est nul quand on renverse un verre, non seulement ne sert à rien, mais peut même nous amener à croire qu’on est nul pour tout. Il faut communiquer avec bienveillance envers soi-même. 

En pratique

Comment crée une auto-suggestion ?

  • Vous devez stimuler les 7 canaux sensoriel, visuel, auditif, gustatif, olfactif, kinesthésique et cénesthésique (ressenti émotionnel, comment je me sens). Il y a souvent trois canaux prédominants mais il faut en stimuler un maximum. 
  • La formulation doit être positive. Aucune forme négative ou mots négatifs. On ne dit pas j’espère être moins stressé le jour de mon examen mais plutôt je me sens calme et détendu quand je passe mon examen. 
  • L’auto-suggestion consciente se fait au présent parce qu’il ne faut pas remettre au lendemain ce qui peut être fait aujourd’hui. Sinon, ça veut dire qu’aujourd’hui je manque de ce que je vais obtenir demain. C’est de la procrastination. 
  • Utiliser le pronom personnel JE car vous prenez la responsabilité de cette auto-suggestion et de la réussite de celle-ci. C’est un engagement personnel. 
  • Visualisez l’atteinte du résultat. Vous devez également utiliser les canaux sensoriels cités plus haut pour visualiser le résultat obtenu. Imaginez vous avec votre diplôme en poche si l’on garde l’exemple du passage d’examen. 

Après avoir déterminé votre auto-suggestion consciente grâce aux 5 points précédents, voyons les répétitions.

Les 4 règles des répétitions

Ne pas s’acharner : il ne faut pas que ça devienne une contrainte ou quelque chose de pénible sinon ça ne peut pas fonctionner. 

Ça ne fait pas appel à la volonté : Si vous devez vous motiver à le faire vous ne le ferez pas. Vous devez avoir envie de pratiquer la méthode Coué de manière naturelle et automatique. Ce qui m’amène à la troisième règle. 

S’autosuggestionner est « mécanique » : Ça doit être un automatisme pour vous de pratiquer, vous ne vous posez pas trop de questions vous agissez à ce moment par ce que vous l’avez décidé.

Faites à votre propre rythme et ritualisez : Il faut faire de cette pratique un petit rituel bien à nous. Choisir le moment où l’on pratique, le nombre de fois qu’on répète son auto-suggestion ou le temps consacré. Il faudra aussi adapter ce rythme pour l’intégrer à votre vie quotidienne sans contrainte ni volonté mais aussi à la manière dont vous allez pratiquer, on en parle juste en dessous. Par exemple vous ne pouvez pas pratiquer l’imagerie mentale en conduisant en allant au travail, vous risquer de mordre un stop ou pire. 

Les différentes façon d’exercer les répétitions de la méthode Coué pour mieux dormir

  • Imagerie mentale : C’est une manière d’apprendre à visualiser plus en profondeur et de développer l’appel aux autres canaux sensoriels. 
  • Répétitions visuelles : Elles font appel au sens visuel et il faut visualiser le résultat de l’auto-suggestions.
  • Répétition kinesthésiques : Elle combine la gestuelle à l’auto-suggestion. Vous choisissez les gestes qui vous conviennent et qui correspondent à votre auto-suggestion. 
  • Répétitions à voix hautes : Vous répétez  votre auto-suggestion à voix haute et y combiner les autres canaux sensoriels.
  • Répétitions à voix basse : Dans ce cas vous répétez votre auto-suggestion à voix basse en y combinant également plusieurs canaux sensoriels. 
  • Auto-suggestion en musique : Pour que inconscient et conscient travail ensemble l’idéale et d’être en état modifié de conscience pour que l’auto-suggestion agisse plus efficacement. Une musique avec une fréquence de 8 à 13 Hz, c’est à dire les ondes alpha permet d’être plus facilement en état modifié de conscience. 
  • Cultivez la pensée positive : C’est un de fondamentaux de la méthode Coué. Nous avons 70 000 pensées par jour dont 70% sont négatives. Alors reprenons le contrôle de notre esprit et chassons les mots et pensées négatives pour laisser place uniquement aux bonnes choses. Ne laissez pas non plus les hétéro-suggestions négatives vous atteindre et faites les reformuler si nécessaire. Restons positifs. 

Conclusion sur la méthode Coué pour mieux dormir

Pour conclure vous avez maintenant toutes les règles d’application de la méthode Coué et vous êtes parfaitement en mesure de créer vos auto-suggestions pour mieux dormir. Je vous laisse donc expérimenter cette méthode puissante. 

Partagez vos auto-suggestions de la méthode Coué que vous utilisez pour mieux dormir

Write A Comment