Dans cet article nous allons voir comment déterminer notre propre tempérament D’Hippocrate. Après avoir passé en revu chacun des profils : lymphatique, sanguin, bileux et nerveux nous avons les caractéristiques nécessaires pour faire une analyse. Cela se nome déterminer sa formule tempéramentale. Mais comment faire?

 

tempérament d'Hippocrate
tempérament d’Hippocrate

Le corps

Pour déterminer son tempérament d’Hippocrate on commence par examiner le corps dans son ensemble. Il faut prêter attention aux volumes et à leur répartition. De même, on cherchera la présence de graisses et on examinera la qualité des muscles. On étudiera aussi la peau, sa pigmentation, son teint et son hydratation mais également les mains.

 

Déterminer son tempérament d’Hippocrate en examinant la tête

Là aussi on examinera la forme générale puis on entrera plus dans les détails étage par étage. Il y a l’étage supérieur (le front), l’étage médian (le nez) et l’étage inférieur (bouche/menton). La forme du cou est aussi un critère important. 

 

La parole et les mimiques

L’étude comportementale permettra de préciser le profil dominant grâce aux caractéristiques psychologiques. En effet, la façon de nous exprimer ou de bouger en dit long sur nous. Par exemple le nerveux parlera plus vite que le lymphatique. C’est un peu plus délicat à déterminer qu’avec les caractéristiques physiques, surtout si l’on s’analyse soi même. Surtout il faut faire preuve de bonne foi. Par exemple, il n’est pas toujours évident d’admettre que l’on peut être parfois coléreux ou soupe au lait. 

 

Analyse de son tempérament d’Hippocrate

Normalement, une personne équilibré possède 25% de chacun des 4 profils. Cependant, certaines ont des proportions différentes et présente un profil dominant puis un autre plus effacé. Il faudra encore déterminer parmi les deux profils restants, lequel prédomine sur l’autre. Pour se faire on peut utiliser un tableau dans lequel on notera les caractéristiques et le profil correspondant. L’addition des résultats donnera le classement des profils. En cas d’égalité, on pourra essayer d’affiner en repassant en revue les critères. Voici une illustration d’exemple de tableau mais vous n’êtes pas obligé d’en utiliser un.

 

tableau formule tempéramentale
Tableau formule tempéramentale

Nous en avons terminé avec les tempéraments d’Hippocrate. Dans l’article suivant nous verrons deux notions importante en naturopathie qui vont nous permettre de mieux comprendre les profils naturopathiques, la dilatation et la rétractation. 

 

Source : https://naturavie.eu/index.php/fr/naturopathie/terrains-et-temperaments/item/15-temperaments-d-hippocrate

 

Write A Comment