Nous abordons dans cet article les tempéraments naturopathiques rétractés, après avoir vu les dilatés. Elle comprend trois profils, le respiratoire, le cérébral et le nerveux que nous allons voir en détail.

 

Les tempéraments naturopathiques rétractés
Les tempéraments naturopathiques rétractés

Le respiratoire

Le respiratoire est le premier niveau de dégradation de la branche des rétractés. Son physique est assez proche du musculaire, tout comme le sanguin. Le bas de son visage est plus étroit. Aussi, il est assez musclé et fait de l’exercice. 

Le respiratoire est en bonne santé mais son système respiratoire est sensible au stress et à la pollution. Il aime les activités qui sollicitent la réflexion et la logique. Il est plutôt solitaire.

Sauter un repas lui permettra de de mieux assimiler le prochain repas. Il doit manger des aliments saints avec des fruits et des légumes et limiter les protéines. 

 

Les tempéraments naturopathiques rétractés : Le cérébral

Le cérébral est le deuxième niveau de dégradation de la branche des rétractés. Il est également plutôt mince.  Il a une musculature peu développée car il fait peu d’exercice. La moitié basse de son visage sont encore plus étroit que le respiratoire. 

Il est plutôt froid et réservé mais très intellectuel. A contrario du respiratoire il préfère le travail en équipe. Il est sage et cultivé. 

Il peut être sujet aux migraines, insomnies, déprime et problèmes respiratoires. Son alimentation doit être riche en fibre et les protéines doivent être limités car mal assimilé par l’organisme. Il devra également renforcer sa masse musculaire.

 

Le nerveux

Le nerveux est le troisième et dernier niveau de dégradation de la branche des tempéraments naturopathiques rétractés. Il est très fin et possède peu de force vitale. Son visage est très étroit surtout sur le bas. 

Il n’est pas très sociable et préfère la solitude. Il peut même sembler maniaque et radoter. Cependant il à une bonne mémoire qui décline un peu à partir de la cinquantaine.

Il lui sera plus facile de remonter la pente qu’un obèse de la branche des dilatés, mais il devra reminéraliser son organisme.Les jus de légumes sont parfaits. Il faudra aussi développer les muscles avec des exercices mais aussi se détendre et se relaxer. 

 

Les tempéraments naturopathiques rétractés : Conclusion

Pour conclure, nous avons vu différents profils avec différentes caractéristiques. Ni les tempéraments hippocratiques, ni les tempéraments naturopathique ne sont vérifiés par la science et peuvent varier au cours de la vie. En tout cas cela nous donne déjà des indications nous permettant de nous situer et d’analyser nos besoins. Mais aussi de comprendre notre corps et savoir comment l’aider à retrouver l’équilibre.

 

Source : https://www.doctissimo.fr/medecines-douces/naturopathie/morphopsychologie-morphophysiologie-naturopathie

 

Write A Comment