Luminothérapie lampe
Lampe luminothérapie

Dans cet article nous allons voir premièrement comment ça marche la luminothérapie, deuxièmement comment l’utiliser contre l’insomnie. Puis nous verrons troisièmement quels sont les effets secondaires de la luminothérapie. 

La luminothérapie qu’est ce que c’est?

Définition et histoire

La luminothérapie signifie littéralement se soigner avec la lumière. Elle est aussi appelée héliothérapie ou photothérapie. Sans soleil il n’y a pas de vie possible sur terre et le soleil fût même vénéré par certaines civilisations anciennes. Très tôt déjà, nous avions compris l’intérêt de la lumière sur la vie. En 1903, le Dr danois Niels Ryberg Finsen reçu le prix Nobel pour avoir mis en avant les bienfaits de la lumière sur le système immunitaire et la lutte aux infections. Ces travaux n’étaient pas parfaits mais ce fut le début des traitements par luminothérapie. Ils indiquaient que nous avons besoin surtout d’UVA et quelques UVB mais pas d’UVC. Le soleil envoie justement plus d’UVA que d’UVB. C’est seulement en 1984 que le Dr Norman E. Rosenthal créa les premiers appareils de lumière artificielle pour soigner ses patients atteints de dépression saisonnière. 

Ses effets sur l’organisme

La lumière en pénétrant dans nos yeux envoie des signaux à notre cerveau lui indiquant qu’il fait jour. Ces signaux déclenchent la production d’hormones dont la sérotonine et empêche la transformation de sérotonine en mélatonine qui est anormalement élevée la journée chez les gens déprimés/fatigués. Normalement nous sommes conçus pour être en éveil le jour et en repos la nuit car nous sommes des êtres diurnes.

Seulement notre société actuelle impose des rythmes bien différents de ceux dont nous aurions besoin. C’est à dire que notre mode de vie dérègle notre cycle circadien et la luminothérapie permet de reprogrammer ce cycle d’une manière qui va convenir à notre mode de vie. Comme par exemple le travail de nuit ou le décalage horaire qui nous impose physiquement un rythme différent de notre rythme physiologique (hormones). Pour résumer elle peut améliorer le système immunitaire, la lutte aux infections, notre cycle circadien, les désagréments du décalage horaire, la dépression saisonnière et le syndrome prémenstruel. Elle permet également la synchronisation des rythmes biologiques. 

Comment utiliser la luminothérapie contre l’insomnie?

Quand ?

Si l’on dort bien et si l’on est de bonne humeur, il n’est pas nécessaire de pratiquer la luminothérapie. Surtout si elle n’est utilisée que pour des fins cosmétiques car dans ce cas elle peut perturber le cycle circadien si elle est mal utilisée. A l’inverse si l’on se sent fatigué/déprimé, la luminothérapie peut aider contre l’insomnie. Cependant nous n’avons pas tous la même sensibilité à la lumière ni le même rythme circadien. C’est pourquoi chaque personne devra trouver sa posologie. Une fois le bon sommeil retrouvé vous pourrez arrêter reprenez l’ancienne posologie trouvé précédemment en cas de nouveau besoin. Elle n’est pas nécessaire tant que tout va bien. 

Si vous souffrez d’avance de phase et que vous voulez retarder un peu votre endormissement vous pourrez faire une séance le matin pour synchroniser votre cycle biologique et le début de votre journée et une autre plus courte dans l’après-midi pour retarder l’endormissement. 

Si vous souffrez de retard de phase et que vous souhaitez vous endormi plus tôt. Vous pouvez faire une séance le matin ou utiliser un simulateur d’aube.

Comment ?

Vous pourrez utiliser une lampe, des lunettes, ou un simulateur d’aube. Faites vous conseiller par un professionnel qui vous indiquera une posologie adapté à votre situation. Cela dépendra aussi de votre lieu d’habitation et de la luminosité déjà présente dans votre région. Sinon vous pouvez toujours faire vos propres tests. Commencez doucement et augmentez si besoin jusqu’à trouver le bon rythme, la bonne distance qui vous induit le sommeil désiré. Vous pouvez compléter un tableau de ce genre. 

Tableau luminothérapie contre insomnie
Tableau d’analyse des effets de la luminothérapie.

Les autres effets de la luminothérapie

La chromo-thérapie consiste à soigner des pathologies en appliquant des faisceaux de couleur directement sur la peau ou en visant un organe. Elle permet de traiter le psoriasis ou l’eczéma, les inflammations, arthrite, prévention des rides, plaies, blessure, cicatrisation. 

Les effets secondaires de la luminothérapie contre l’insomnie

La luminothérapie peut entraîner quelques effets secondaires indésirables tel que nausées, mal de tête, agitation surtout au début du traitement car des changements dans notre corps s’opèrent et qu’il faut leur laisser le temps de se mettre en place.

Elle est également contre-indiquée en cas de problèmes oculaires ou troubles psychologique. Dans ce cas consultez le médecin prescripteur de vos traitement oculaires ou psychologiques pour lui demander son avis avant de commencer la luminothérapie. Vous trouverez plus de détails ici

Conclusion

La luminothérapie est très efficace pour synchroniser son rythme physique avec son rythme biologique. Elle peut être très bénéfique sur notre santé et peut améliorer notre sommeil. La luminothérapie aide à lutter contre l’insomnie mais si l’insomnie n’est pas dû uniquement à un décalage du cycle circadien elle ne suffira pas à elle seule, il faudra tout de même identifier la cause profonde de l’insomnie et agir sur cette cause. 

Sources : https://fr.wikipedia.org/wiki/Luminoth%C3%A9rapie ; https://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=luminotherapie_th ; http://www.info-luminotherapie.com/lampes_luminotherapie.html ; 

Write A Comment